L'Ado1 est sur le départ... il OZ

Dans ses valises il lui faut emporter des tongs et un short un carnet de recettes Typically Frenchy ... nous voici donc à la recherche de LA recette improbable puisqu'elle doit être

1/ facile (non pas que l'Ado1 ne cuisine pas, mais... si voilà : l'Ado1 fait des vésuves Mug Cake )

2/ rapide (pour les même raisons)

3/ faisable partout (même au milieu du désert australien, oui.)

Prenons donc des ingrédients de base : du lait, des oeufs, du sucre, du pain (frenchy ils disent) ou de la brioche (réalisable ils disent)....  Révélation. Eurêka. CQFD.

Le "French Toast", le "Pain Doré",  le "Pain Crotté,

le "Pain PERDU".... trouvé !

 

FrenchToast

(Image : Wikipédia)

 

1/ Celui de notre jeunesse, celui des goûters chez nos grands mères.... le VRAI donc, le pain perdu dans sa version quasi-préhistorique   

  • un quart de baguette de tradition française
  • 15 cl de lait
  • 1 oeuf
  • 15 g de sucre

Le How to do vous le connaissez :

Tailler des petites tranches de baguette (d'environ 2 cm de largeur). Dans un saladier, mélanger l'oeuf avec le lait et le sucre et y tremper le pain (les tranches, hein, pas la baguette entière). Dans une poêle beurrée, faire dorer les tranches de pain 2 à 3 minutes de chaque côté (et les saupoudrer de sucre avant de servir pour les sucrophiles) .

 

P1190182

 

Facile, rapide et faisable -presque- partout.

En vrai, nous l'améliorons avec du sucre vanillé et/ou du rhum.... et pouvons le servir avec des fraises (et de la rhubarbe), des pommes cuites (au miel et à la cannelle), des crèmes aux marrons (à l'Ardéchoise), du chocolat, des noisettes ....

2/ Mais Christophe Michalak a revisité le Pain Perdu (livre "le gâteau de mes rêves") : plus long certes mais so delicious : la Brioche Perdue Michalakisée version XXI ième siècle, c'est :

  • 6 tranches de pain de mie brioché (attention, le Maître Michalak précise une "brioche entière que vous trancherez vous même après l'avoir ébarbée". Voilà., voilà.... A vous de l'ébarber.)
  • 160 g de crème fraîche (lla version de nos grands mères était finalement plus légère ....)
  • 40 g de lait
  • 1 gros JAUNE d'oeuf (20 g) (oui, le Maître Michalak pèse les jaunes d'oeufs, c'est un pro, lui. )
  • 30 g de sucre
  • du beurre
  • un peu de cassonade

Dans un récipient, mélanger le lait, la crème, le jaune d'oeuf préalablement battu et le sucre. Mixer le tout. Découper les tranches de brioche (en ne prenant que la mie) ; mettre les tranches dans la préparation et réserver au frais une nuit (!!!!) ou quelques heures si c'est pour le goûter. Préchauffer le four à 180°

Chauffer une poêle avec un peu de beurre (20 g), saupoudrer de cassonade et laisser caraméliser quelques instants. Mettre les brioches gorgées de préparation (recto puis verso). Une fois caramélisées, les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et au four pour 10 minutes - pour qu'elles "gonflent" dit-il  (et la version modus operandi de Michalak en vidéo c'est sur you tube que vous la trouverez avec des proportions pour 20 personnes).

DSC05951--Copier-

Alors, effectivement, cette "brioche perdue" est particulièrement goûteuse et même si elle ne répond pas aux critères de le l'Ado1, elle mérite d'être essayer pour l'adopter

  

Petit aparté quand même... petit quart d'heure de culture générale, pour rendre à  César nos Grands-Mères ce qui est appartient à César nos Grands-Mères : le pain perdu qui emploie des ingrédients peu coûteux était (jadis) un dessert très courant. Son origine était associée au premier lundi qui suit l'Epiphanie (fête de la galette des Rois Mages) appelé "Lundi perdu" car chômé (au XIVième siècle, maintenant, vous pouvez poser un RTT). La recette d'origine consiste à tremper du pain dur dans un mélange de lait et d'oeufs battus (2 pour 1/2 litre) ; les tranches de pain, une fois imbibées, sont cuites à la poêle dans du beurre et saupoudrées de sucre avant de les servir (recette 1)

Appelé "pain crotté" en Alsace, dans le Nord ou en Poitou-Charentes, le pain perdu se décline sous différentes variantes selon les régions. En franchissant les frontières, il se "dore" au Québec (avec du sirop d'Erable) ou en Suisse, il se "frenchise" aux E-U et se parfume à la fleur d'oranger au Maroc par exemple.

 

Si vous avez d'autres idées de recettes Frenchy, facile, rapide et faisable au pays des Aussies, l'Ado1 est preneur. Merci.